Life

L’hyperphagie, c’est quoi ?

Maintenant que vous en savez surement un peu plus sur moi (si vous avez lu ma présentation) je voulais parler de ce qu’était l’hyperphagie.

On peut surement confondre l’hyperphagie et la boulimie, mais ça n’a n’est pas du tout pareil. Mais il y a un point en commun évidemment, la nourriture.

La boulimie, en premier, c’est quoi ?

La boulimie se caractérise par des crises compulsives de nourriture. Les personnes ressentent le besoin de manger (pour exprimer un sentiment ou pour combler un vide, par exemple) et vont avaler une quantité de nourriture importante en un temps plus ou moins réduit. Durant ces crises, les personnes ne se contrôlent plus, et n’arrivent plus à s’arrêter ou alors ont du mal. Elles s’arrêtent souvent lorsqu’elles commencent à ressentir une sensation désagréable au niveau de l’intestin car elles ont trop mangé. Ensuite, elles ressentent souvent un sentiment de dégoût vis à vis d’elles-même. Les personnes boulimiques après avoir terminé leurs crises vont avoir un comportement compensatoire, du type vomissements, prise de laxatifs ou alors abus extrême de sport.

L’hyperphagie est très ressemblante à la boulimie, sauf que les personnes souffrants d’hyperphagie ne vont pas compenser leurs crises (ne vont pas vomir, ou prendre des médicaments..)

Les deux cas vont ressentir le besoin de manger une très grosse quantité de nourriture, en très peu de temps et ensuite, une fois la crise passée, vont ressentir du dégoût et de la culpabilité.

Je fais partie de ceux qui souffrent d’hyperphagie. C’est à dire que je peux m’empiffrer d’un ½ paquet de prince LU, des tartines de pain avec du nutella, du chocolat, des céréales ou autres confiseries en un temps record jusqu’à en avoir mal au ventre, mais après je ne fonce pas aux toilettes ou ne prend pas de laxatifs.

Je suis actuellement suivie par un médecin spécialiste des TCA (troubles du comportements alimentaire) ainsi que par une psychologue spécialiste des adolescents. Mon seul but est de guérir et de retrouver une alimentation saine, sans crise, pour que je puisse profiter des bons moments sans me prendre la tête ou sans m’enfiler un paquet de bonbons de 250g en une fois.

La boulimie et l’hyperphagie sont deux maladies qui sont réelles, et graves. Ne laisser personnes vous dire le contraire, car c’est un véritable enfer et c’est très dur de s’en sortir, j’en suis consciente mais vraiment motivée. Ne tomber dans aucune de ces deux maladies, je vous le demande. Ne vous priver pas, ne faîtes pas cette erreur que j’ai faites car je la regrette amèrement. Mais surtout profiter de la vie, on en a qu’une alors ne la gâcher pas.

Manon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s